Et le silence se cherche encore

Publié le par Annpôl Kassis

Enfoui dans la dune, à la sortie de la lune

Se faufilant parmi les branches

Un impertinent laisse jaillir un chant

Oiseau de nuit, oiseau vibrant

Quand l'ombre sombre de tes ailes

Perce le silence de son chant rebelle

Et berce l'enfant, blotti dans son lit

Hey l'oiseau ! Où vas-tu ainsi ?

Il t'écoute et ton cri le rassure

Il t'aime et tu n'en as cure

Dis l'oiseau, ressens-tu l'amour qui vers toi s'élance?

Dis l'oiseau, comprends-tu qu'il t'offre une unique chance?

Dis l'oiseau, est-ce la liberté qui te fait courir

Ou l'esseulement que tu voudrais fuir

L'amour se partage et se donne en gage

Te voilà fourbu, vaincu, une trace sur une page

Que jamais personne n'écrira pour toi

Allez ...sois sage, tourne ton éclat vers lui

qui espère, qui attend, qui T'attend

Sors-le du silence dans lequel il peine

Va le retrouver et brise ses chaînes

Puis d'un grand coup d'ailes offre-lui le ciel

Carshalton's park

Carshalton's park

Commenter cet article