Il paraît...on voudrait ...

Publié le par Annpôl Kassis

comme l'eau qui court, se faufile et suit mille détours pour atteindre l'infini de l'Océan...

comme l'eau qui court, se faufile et suit mille détours pour atteindre l'infini de l'Océan...

Il paraît que l'année qui vient va tout changer...

Non, plutôt... je vais tout changer l'année qui ...

Non, il vaudrait mieux me lancer dans des souhaits simples et utiles, que je pourrai appliquer pour modifier le contour des choses qui me gênent, me blessent, me dé-routent...

Encore faudrait-il que je trouve une route qui soit mienne, que je pourrais rendre belle et scintillante ... ou plutôt, une route qui eût été mienne et que j'aurais pu....

Une route qui s'illuminerait de sourires d'ami-e-s en chemins croisé-es... ou plutôt, une route qui se serait illuminée...

Oui, tout est dans la route qui se présente à nous, qui parfois même s'ouvre pour nous seuls...

Oui, tout est dans la route, les routes... celles où l'on se perd, celles que l'on aurait souhaité emprunter et celles plus nombreuses encore où l'on s'abandonne, ou plutôt celles aussi qui nous abandonnent...

Y a-t-il une route unique? Ou des chemins qui se contournent et se détournent? Traverses

Peut-être! Peut-être pas!

Nous sommes les bâtisseurs d'une route dont l'origine ne nous appartient pas et qu'il faut suivre un temps, trop longtemps, dans l'incertitude et la peine...Oh, parfois avec quelques surprises et même quelques bonheurs, lorsque le coeur et les pieds en sang, en se retournant on voit s'épanouir sur le bas -coté, une fleur qu'on avait semée et oubliée ... Illusions suprèmes

Non décidément, l'unique route qui soit objective et réelle, est celle que j'emprunte aujourd'hui que l'hiver s'est installé...

Unique route de silence qui, dans l'ombre, me mène au bout de ma route - ultime espoir

Publié dans Article du Jour

Commenter cet article

INFINI 01/02/2015 14:56

Il y a toujours une route qui nous attend et qui nous guide vers le bonheur. Mais celui-ci n'a pas de définition, le bonheur des uns ne fait pas le bonheur des autres. A chacun de trouver le sien, il est parfois tout à côté ... tous près.

Zal 27/02/2015 21:27

Bof!

INFINI 06/02/2015 10:13

Evidemment... TOUT près ! On peut être tous prêts à être tout près l'un de l'autre. Amitiés.

Zal 05/02/2015 21:15

Tout près...Soyons donc tous prêts and let's not be a prey

Jacques 31/12/2014 10:15

Un beau matin prendre la route
suivre son chemin de déroute
errer dans le silence sombre
perdre espoir dans son chemin d'ombre
aller, parole de vivant,
s'en aller affrontant le vent
courir et sauter, s'amuser
rire, sourire, chanter, musarder
et par un soir d'hiver maussade
changer sa route en sérénade.

Zal 31/12/2014 12:08

Magnifique cher ami, mais vois-tu,
le vent s'est tu et la mer est perdue,
le soleil a pâli dans la fraîcheur des nuits,
offrir aux amis les joies sans fin du mouvement,
la grandeur de la musique de l'instant
doucement,
fermer les yeux et silencieusement
s'élever ou s'enfouir qu'importe
dans le monde qui nous attend