Une porte se ferme...une fenêtre s'entr'ouvre

Publié le par Annpôl Kassis

Une porte se ferme...une fenêtre s'entr'ouvre

La vieille année toute usée, raccroche son paletot loqueteux et ferme ses portes, tandis que discrètement un petit coin de fenêtre laisse un courant d'air nouveau s'échapper...

Vite ouvrez grands vos coeurs, il souffle du bonheur, des joies, plein de tendresse et des milliers de choses inattendues en stock pour tous ....

Ouf! heureusement j'étais là et j'en ai fait une grande cueillette mais, bon il ne faut pas être égoïste...partageons tout cela avec nos amis et tant qu'on y est avec tout ce qu'on aime ( oui , oui, ce et aussi ceux), ou même ceux que l'on rencontre si souvent : les fatigués du métro, les secoués des autobus, les sans-abri des bancs grillagés-à dégrillager d'urgence pour mieux les abriter dans un espace digne de notre humanité

Pour le moment ....Excuse le délire,... la hâte aussi ... mais j'ai tant à apporter et c'est lourd et bien fragile, le bonheur! Il faut faire vite .

Oh! encore un truc de bonne médecine très naturelle et saisonnière! Suivez ce conseil éclairé : Ouvrez grandes les fenêtres, raflez toute la lumière possible; du même coup attrapez un HENNAURME rhume de tous les bonheurs qui passent en coup de vent- vous ferez le tri plus tard en les distribuant- et offrez-en un beau bouquet autour de vous.

Après,c'est du sourire garanti par tous les temps et un vrai vaccin ...contre le spleen

Publié dans Article du Jour

Commenter cet article

Jacques 27/12/2014 10:01

Et plouf !... plongée en nouvelle année, on se dit que cela va changer, mais pouquoi pas ? Excuse le délire ? encore, encore...