Des femmes pour le Joyau de la Couronne

Publié le par Annpôl Kassis

Il les fallait jeunes - moins de 35 ans- ;en bonne santé- pour avoir le maximum d'enfants, accepter des conditions de vie quasiment sauvages- ; débrouillardes et solides- car commencer une vie au milieu de nulle part, à des milliers de km du premier humain à peu près normal, souvent dans des huttes, tentes, cahutes de tous ordres- et peu informées du moindre de leurs droits- mais à l'époque le droit humains et encore moins celui des femmes n'étaient pas d'actualité-, bref elles devaient être, travailleuses, soumises, résignées, culpabilisées par de petits larcins, méfaits ou simplement avoir manifesté un comportement amoral. Pour faire simple : la femme et globalement l'individu taillable et corvéable à merci...à la merci des .services de Sa Majesté pour la plus grande gloire de son British Empire.

C'est ainsi que 25 000 d'entre elles se retrouvèrent en Australie (le fameux Joyau...) et autant au Canada, Afrique du Sud, Barbades,et autres perles qui constituèrent la dite Couronne.
Remarquez que Louis XIV avait tenté le coup avec les Filles du Roy expédiées entre autres au Canada, mais elles furent rapidement détournées de leur objectif initial et remplacées par les "coupables" et plus malléables Filles de Joies.
Bref, deux de mes livres retracent des épisodes de l'épopée britannique des femmes - jeunes filles de moins de 15 ans souvent- vers l'Australie. Lisez les, commentez les et s'ils vous ont plus faites les connaître, de grâce sans vous préoccuper de la maison d'éditions car la galère de la publication est valable pour toutes.

Des femmes pour le Joyau de la Couronne

Publié dans mes publications

Commenter cet article

ANTOINE 16/03/2015 14:35

Bonjour Madame,

Intéressée par votre livre, j'aimerais savoir comment me le procurer du fait qu'il est indisponible chez les vendeurs.
Vous remerciant de votre réponse,
Cordialement.

MC ANTOINE